Marittimo

D - Innovation dans les systèmes productifs et techniques pour la pêche et l’aquaculture

Partenaires du Sous-projet

Regione Liguria (Responsable du sous-projet SD)

Regione Toscana

ODARC - Corsica

AGRIS Sardegna


Brève description du Sous-projet SD

Le sous-projet s’articule en deux composantes opérationnelles qui prévoient respectivement l’introduction d’innovations techniques et d’expérimentations dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture.

Plus particulièrement, le sous-projet prévoit les activités suivantes:

1. "Innovation dans les systèmes productifs et techniques pour la pêche"

Prévoit la création d’un groupe de travail technique et scientifique chargé:

- d’analyser les systèmes de pêche mis en œuvre dans la zone transfrontalière pour en évaluer les aspects positifs et les aspects critiques;

- de démarrer des expérimentations spécifiques de systèmes/outils/engins de pêche innovants et respectueux de l’environnement qui tiennent également compte des résultats du monitorage effectué dans le cadre du sous-projet SB, des prescriptions normatives en la matière et des exigences des régions impliquées en termes de pêches traditionnelles pratiquées par les marines ainsi que des caractéristiques socioculturelles et environnementales.

2. "Innovation dans les systèmes productifs et techniques pour l’aquaculture"

Prévoit la création d’un groupe de travail technique et scientifique qui, sur la base des résultats du sous-projet SB de reconnaissance des entreprises d’aquaculture dans les différentes régions et des documents finaux élaborés, démarre l’expérimentation d’élevage d’espèces autochtones pour améliorer la productivité et respecter l’environnement. Plus particulièrement, on entend mettre en route cette expérimentation d’élevage d’espèces autochtones d’intérêt commercial dans les 4 régions impliquées et diffuser des techniques d’élevage innovantes et respectueuses de l’environnement surtout dans le domaine de l’élevage des mollusques.


Objectifs spécifiques du Sous-projet SD

Les objectifs spécifiques du sous-projet sont les suivants:

- amélioration de la durabilité des engins et outils de pêche aussi bien en termes de sélectivité qu’en termes d’impact sur l’environnement tout en garantissant en même temps une rentabilité adéquate des exploitations de pêche et, notamment, de petite pêche côtière et de pêches traditionnelles.

- augmentation de la rentabilité des entreprises (petites et micro) d’aquaculture exerçant leurs activités aussi bien en mer et milieux lagunaires que sur terre, par le biais de l’élevage d’espèces ayant de bonnes perspectives commerciales et de l’amélioration des produits élevés.

Les objectifs du sous-projet sont stratégiques pour les administrations régionales impliquées car ils sont en ligne avec les toutes dernières dispositions européennes en termes de sélectivité des outils et engins de pêche et de productions durables en matière d’aquaculture. Il est donc prévu de diffuser amplement les résultats obtenus auprès également des organes de gouvernement nationaux et européens en vue de la prochaine programmation (post 2013) et des modifications possibles de la PCP [Politique commune de la pêche] en ce qui concerne la partie relative à la spécificité de la Méditerranée.


Résultats escomptés du Sous-projet SD

Les principaux résultats escomptés du sous-projet SD visent principalement à:

- réaliser des projets d’expérimentation visant la mise au point de nouveaux systèmes/outils/engins de pêche sélectifs, avec une attention toute particulière accordée aux entreprises traditionnelles et locales;

- réaliser des projets d’expérimentation visant à la mise au point de techniques pour la diversification des espèces élevées dans les régions intéressées par le projet;

- réaliser des initiatives d’animation adéquates en vue de divulguer les résultats obtenus et encourager le transfert d’innovation aux opérateurs des secteurs de la pêche et de l’aquaculture;

- réaliser une publication conjointe sur les recherches entreprises et sur les résultats obtenus. Cette publication pourra être utilisée par les administrations pour divulguer les résultats auprès des administrations nationales et européennes et pour les éventuelles demandes d’autorisation à utiliser les outils/engins ayant fait l’objet d’expérimentations dans le cas où elles auraient produit des résultats positifs.